ETB, un des plus ancien
Bureau d’Etudes
indépendants de France.

Qui sommes-nous ?

Créé en 1976, ETB Ascenseurs est un des plus ancien Bureau d’Etudes indépendants de France,
spécialisé dans le domaine des systèmes de levage.

ETB c’est aujourd’hui, 1 équipe technique composée d’un responsable, d’une assistante
et d’une dizaine de techniciens.

ETB possède une connaissance approfondie de la réglementation relative aux ascenseurs
et de la technologie de tous les types d'ascenseurs présents sur le marché.

ETB travaille en toute indépendance vis-à-vis des sociétés d'ascenseurs et délivre une expertise
qui allie garantie, sécurité pour les utilisateurs et maîtrise des coûts pour les propriétaires.

Aujourd’hui, si nous intervenons majoritairement dans le domaine du levage au profit du patrimoine privé
(administrateurs de biens), nous accompagnons également les foncières privées et publiques,
les hôteliers et les mairies, notamment.

La loi SAE - Où en sommes-nous exactement ?

Le Parc français d’ascenseurs est le plus important d’Europe (avec près de 500 000 appareils)
mais aussi le plus vétuste. C’est à cet effet qu’a été voté en juillet 2003 une loi de modernisation
et de mise en sécurité de ce parc (Loi SAE).

Cette Loi prévoyait un délai de réalisation des premiers travaux de mise en sécurité les plus urgents
avant le 3 juillet 2008. Devant les retards et la lenteur de réaction des ascensoristes les délais ont été reportés
au 31 décembre 2010.

Aujourd’hui nous pouvons constater les faits suivants :

  • 70 % des travaux qui ont été lancés l’ont été sans audit préalable confié à des experts qualifiés
    et sur la seule base du cahier des charges des ascensoristes en place. Cette pratique a engendré
    des surcoûts importants. De plus les conformités ne sont pas toujours respectées malgré les travaux entrepris,
    (ce que tendent à confirmer les résultats des CTO réalisés postérieurement aux travaux)

  • De son côté ETB a réalisé 15 000 audits de conformité, plus de 10 000 études travaux et plus de
    2000 maîtrises d’œuvre. Dans tous les cas cet accompagnement a fait réaliser des économies importantes
    sur les travaux et du temps sur leur réalisation (rejets de travaux inutiles ou non réglementaires, choix du projet
    le mieux disant, suivi des délais, garantie du respect des conformités obligatoires)

  • Environ 16 500 ascenseurs ne seraient toujours pas aux normes, malgré l’expiration le 31/12/2010
    de la première échéance réglementaire (pourtant déjà reportée)

  • La Loi SAE prévoit aussi un Contrôle Technique Obligatoire à réaliser dans les 12 mois qui suivent
    l’achèvement des travaux. Ainsi au plus tard au 31/12/2011 tous les CTO auraient du avoir été réalisés
    (à l’exception des ascenseurs neufs pour lesquels le délai est de 5 ans)

copyright 2012 - tous droits réservés - mentions légales - ConformHôtel - Site : cannycom.fr